Le “Traitement mental”

Lors d’une conférence à la Société magnétique de France le 20 juin 1912, Albert Louis Caillet tient un magnifique “Aperçu général sur le Traitement mental“, qui offre encore aujourd’hui une représentation parfaite du travail d’un psychiste dans le Traitement Mental, dans lequel, d’une manière incroyable, à travers les lois de la nature, des “miracles” se produisent. Chaque jour au centre EPÉU nous travaillons de cette manière dans une méthode spéciale et de nombreuses personnes ont donné l’effet désiré ce qui est faisable “La régénération individuelle”.

Si vous souhaitez lire l’intégralité du texte d’Albert Louis Caillet, cliquez en bas de l’article sur le lien vers le PDF gratuit.


Le Traitement mental est l’Art d’appliquer la connaissance métaphysique des Lois de l’être et de la vie à la Direction des mouvements habituellement automatiques et involontaires de l’âme inférieure ou animale, également appelée parfois Subconscient, Astral, etc., etc.

La Cure mentale, montrant l’influence du mental sur le corps, tant dans l’état de santé que de maladie, et donnant une méthode psychologique de Traitement.

Le Traitement mental n’est pas un Traitement médical, et ne recherche pas uniquement des malades pour les guérir : c’est un Traitement philosophique; il s’adresse aux hommes à l’état à peu près normal, et leur enseigne à améliorer, s’il est besoin, cet état, et en tout cas à maintenir inébranlablement en eux l’Harmonie, c’est-à-dire la Santé et la Sérénité sous toutes leurs formes.

Le Traitement mental exige indispensablement la connaissance métaphysique de la partie purement spirituelle de l’homme*.

Le Traitement mental, par son action, détermine certainement la mise en jeu de l’Auto-Suggestion ou de l’Idéation, mais il est très éloigné d’être simplement de l’Auto-Suggestion ou de l’Idéation. La Suggestion, à son tour, amène forcément des mouvements fluidiques qui sont du ressort du Magnétisme : mais il serait absurde de confondre, à cause de cela, le Magnétisme et la Suggestion.

Une des particularités les plus saillantes du Traitement mental est son adaptation merveilleuse à la prévention des inharmonies de toute nature, maladies ou autres, tout autant, et plus encore, qu’à leur cure.

L’introduction du Facteur métaphysique rend son emploi particulièrement efficace comme préventif, en ce qu’il nous enseigne la méthode pour gouverner continuellement les Forces ambiantes suivant les lois naturelles, engendrant par là forcément l’Harmonie, et par suite la santé et la sérénité. Car, toute inharmonie, toute maladie n’est, inutile de le dire, qu’une contravention aux lois de la nature; comme le disait jadis MESMER dans son Aphorisme 309 :

« Il n’y a qu’une maladie et qu’un remède. La Parfaite harmonie de tous nos organes et de leurs fonctions constitue la santé. La maladie n’est que l’aberration de cette harmonie. La « curation » consiste donc à rétablir l’harmonie troublée.. etc.»

Nous sommes aujourd’hui uniquement ce que nous avons pensé, ce que nous avons le plus vivement désiré dans nos vies antérieures, et, chaque fois que l’âme se revêt d’un corps visible, elle attire dans l’ambiance tout ce qui est le plus propre à la reproduire fidèlement sous une apparence matérielle.

La Foi, qui est l’Affirmation superlative et par excellence, est donc la base même de tout Traitement mental.

Le Traitement mental s’empare avidement de cette grande vérité : comme nous portons en nous; comme nous sommes notre créateur même, il suffit de lui faire l’appel convenable, et, malgré les obstacles apparents — et d’ailleurs illusoires — qui nous séparent de Lui, nécessairement, l’harmonie de la création reprendra son cours, c’est-à-dire que la maladie (qui n’est qu’un état mental et instable d’inharmonie) sera forcément anéantie, refoulée dans le néant qui est son essence, de la même manière qu’une ombre portée se dissipe instantanément, quand on y projette la lumière. Et cela, aussi bien en ce qui nous concerne personnellement qu’en ce qui regarde les autres, quand nous adressons notre appel, que nous exerçons notre pouvoir en leur faveur.

L’importance de la culture physique, c’est-à-dire de la participation active de notre intelligence au maintien de l’harmonie dans notre corps n’est pas non plus négligeable, au début, tout au moins. Tant que nous sommes à l’état d’hommes sur la terre, il existe un lien indissoluble, une corrélation inéluctable entre notre physique et notre mental.

Pour en venir à la pratique de la guérison mentale, donc, l’opérateur s’étant recueilli autant que le lui permet son développement psychique, s’identifie avec les principes que nous avons exposés, s’en imprègne jusqu’à en être une source vivante, et dirige le flot de vie qui en résulte sur ceux qu’il veut guérir.

Le Traitement mental, entendu de la sorte, s’identifie si complètement avec le développement de la nature psychique et spirituelle de l’homme, qu’il est absolument impossible, comme on le voit, de les séparer. C’est plutôt un usage particulier de Facultés qui nous paraissent actuellement surnaturelles, qu’un procédé qu’il soit loisible d’apprendre ou de communiquer immédiatement au premier venu. Évidemment nous portons tous en nous l’étincelle divine, et nous sommes tous rigoureusement égaux — puisque identiques à l’Éternel lui-même, nous venons de le voir — mais, de même qu’une plante commence par germer, puis par croître avant de fleurir, de même nous ayons tous une transformation plus ou moins complète à subir, avant d’être en possession de tous nos pouvoirs d’homme parfait.

Notons cependant que le Traitement mental nous confère immédiatement deux inappréciables bienfaits : le premier, c’est de nous faire connaître — avec autant de preuve à l’appui que la chose est possible — notre nature divine, planant au-dessus de toute contingence, de toute destruction possible, de par son essence même, ce qui est, pour nous, une source d’optimisme inébranlable : le second, c’est de nous enseigner la voie directe, aussi infaillible que précise, qu’il nous faut suivre pour posséder la santé et la sérénité : elles seront à nous quand nous consentirons à faire ce qu’il faut pour les prendre.

Comme on le voit, le Traitement mental est tout autre chose qu’un simple mode de médication plus ou moins perfectionné. Il guérit, c’est incontestable; il guérit même — et surtout — là où tous les autres moyens ont échoué et pour cause mais il demande un entraînement rigoureux et constant de la part de son opérateur.

C’est donc aussi au titre de Régénération de l’humanité que le Traitement mental s’impose à l’attention de tous : surtout de ceux qui veulent contribuer activement à l’accomplissement, d’ailleurs inévitable de la Grande évolution universelle.

Ce sera comme le rejeton d’un vieil arbre, régénéré par une sève nouvelle, dont les fruits auront toutes les qualités exquises dues à une longue sélection, tandis que sa vitalité aura puisé dans une souche renouvelée, une ardeur que l’ancienne était devenue impuissante à lui communiquer.

Albert Louis Caillet

Vive l’Au-delà Tome II – L’échelle de la reincarnation

Lire “Aperçu général sur le Traitement mental” ici.